Lori Nelson (1933-2020)

Publié le par lefilmdujour

Qualifiée dans sa prime jeunesse de Shirley Temple de Santa Fe, sa ville de naissance, détentrice d’un titre de Little Miss America à l’âge de cinq ans, l’actrice américaine Lori Nelson, qui connut une carrière hollywoodienne dans les années 1950, est décédée le 23 août 2020 à l’âge de 87 ans.

Elle apparaît pour la première fois sur grand écran dans le western Les Affameurs (1951) d’Anthony Mann. Après deux westerns avec Audie Murphy (Qui est le traitre ? Juran, 1953 ; Le Nettoyeur, G. Marshall, 1954), un drame sportif avec Tony Curtis et Mamie Van Doren (Démon blond, Hibbs, 1953) et un film de Douglas Sirk où elle joue la sœur de Barbara Stanwick (All I Desire, 1953), Lori Nelson est en tête d’affiche de La Revanche de la créature (1954) de Jack Arnold, la suite de L’Étrange créature du lac noir (1953) du même réalisateur (photo ci-dessous), et côtoie aussi Jane Russell dans le film d’aventures La Vénus des mers chaudes (1954) de John Sturges.

Parmi les autres films notables où Lori Nelson tient un rôle conséquent, on citera La Peur au ventre (1955) de Stuart Heisler, nouvelle version de High Sierra (Huston, 1940) avec Jack Palance et Shelley Winters, Instinct de survie (1955), un film fantastique signé Roger Corman, le western L’Attaque du fort Douglas (Neumann, 1956) et l’un des derniers films joués par le duo Jerry Lewis-Dean Martin (Le Trouillard du Far-West, Taurog, 1956).

Lori Nelson retrouvera Mamie Van Doren dans Jeunesse indomptée (Koch, 1957), film de "rock'n'roll" qui hissera cette dernière au rang de sexe-symbole (photo ci-contre), et participera aussi à la version 1957 du Joueur de flûte de Hamelin, signée Bretaigne Windust avec Van Johnson dans le rôle-titre.

A la fin de son contrat à Hollywood, l’actrice s’était tournée vers la télévision avant de mettre un terme quasi définitif à sa carrière en 1961. Au cours des années 1950, Lori Nelson avait été présentée comme la petite amie de l’acteur Tab Hunter alors que celui-ci vivait son homosexualité en secret (à l’époque il partageait sa vie avec le champion de patinage artistique Ronnie Robertson).

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article