Ben Cross (1947-2020)

Publié le par lefilmdujour

Dans Les Chariots de feu (1980), film multi-oscarisé de Hugh Hudson, il avait incarné à l’écran Harold Abrahams, le sprinteur britannique juif qui a remporté la médaille d’or du 100 mètres aux Jeux olympiques de 1924 à Paris. L’acteur Ben Cross est décédé le 18 août 2020 à l’âge de 72 ans.

Ben Cross avait démarré sa carrière de comédien au théâtre et fait sa première incursion au cinéma dans la superproduction Un pont trop loin (1977), film de guerre de Richard Attenborough avec une casting quatre étoiles (Dirk Bogarde, James Caan, Michael Caine, Sean Connery, Laurence Olivier, Ryan O'Neal, Robert Redford...).

Après Les Chariots de feu, on le voit dans le film d’aventures Horizons lointains (1983) de Peter Duffell, initialement une minisérie tournée pour la télévision, et aux côtés de Stefania Sandrelli dans le drame érotique Plaisirs de femmes  (1985) de Giovanni Soldati, adapté d’un roman d’Alberto Moravia.

Tout en tournant beaucoup pour la télévision et en restant très actif sur les planches, Ben Cross apparaît régulièrement sur grand écran dans les années 1990 et 2000. On citera le film fantastique Paperhouse (1988) de Bernard Rose où il est le père distant de la jeune héroïne oscillant entre les mondes réel et imaginaire (photo ci-dessus), le film d’action Explosion immédiate (1991) de Christian Duguay avec Pierce Brosnan, Lancelot (1995) de Jerry Zucker où il incarne le prince Méléagant, le thriller de série B Turbulences à 30 000 pieds (1996) de Robert Butler avec Ray Liotta...

Il est aussi le cardinal de Richelieu dans Young Blades (a.k.a. La jeunesse des trois mousquetaires) (2000) de Mario Andreacchio et Sarek, le père de Spock (Zachary Quinto), dans Star Trek (2008) de J.J. Abrams.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article