Etienne Perier (1931-2020)

Publié le par lefilmdujour

Le réalisateur belge Étienne Perier est décédé le 21 juin 2020 à l’âge de 88 ans. On lui doit notamment Un meurtre est un meurtre (1971), un bon film policier au casting "chabrolien" (Stéphane Audran, Maurice Ronet, Jean-Claude Brialy , Michel Serrault et… Claude Chabrol) ainsi qu’Un si joli village (1978), une œuvre inspirée d'un fait divers célèbre du début des années 1970 avec Victor Lanoux, Jean Carmet et Valérie Mairesse.

Étienne Perier a tourné une quinzaine de longs métrages pour le cinéma entre Bobosse (1958), une adaptation de la pièce d’André Roussin avec François Périer et Micheline Presle, et Rouge Venise (1988), intrigue policière située dans la Venise du XVIIIe siècle où Vivaldi, Goldoni et Tiepolo mènent l’enquête.

Le réalisateur a fait tourner Danielle Darrieux (Meurtre en 45 tours, 1960), Carroll Baker (Le Pont vers le soleil, 1960), Stewart Granger (Le Mercenaire, 1961), Michèle Morgan (Dis-moi qui tuer, 1965), une toute jeune Nicole Garcia (Des garçons et des filles, 1967), Charles Boyer et Robert Taylor (Le Téléphone rouge, 1968), Michael York et Elke Sommer (Zeppelin, 1970), Bernard Blier et Michel Bouquet (La Main à couper, 1973), Michel Piccoli et Claudia Cardinale (La Part du feu, 1977).

A partir du début des années 1980, Étienne Perier s’était tourné vers la télévision en tournant notamment une adaptation du roman de Stefan Zweig, La Confusion des sentiments (1981), avec Michel Piccoli et Pierre Malet, et La Garçonne (1988) avec Marie Trintignant.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article