Jack Garfein (1930-2019)

Publié le par lefilmdujour

Né en Tchécoslovaquie et rescapé des camps d’extermination nazis, le réalisateur et metteur en scène de théâtre américain Jack Garfein, figure de l’Actor’s Studio, est décédé le 30 décembre 2019 à l’âge de 89 ans.  

Arrivé aux États-Unis à l'âge de 15 ans, Jack Garfein fait ses débuts de metteur en scène à Broadway en 1953 et entre en 1955 au conseil d’administration de l’Actor’s Studio dont il devient le directeur en 1966. C’est là qu’il rencontre l’actrice Carroll Baker (la Baby Doll d’Elia Kazan en 1956) qu’il épouse en 1955 (ils divorceront en 1969) et qui tourne sous sa direction dans le long métrage Au bout de la nuit (1961).

Dans ce drame psychologique, Carroll Baker est une femme victime d’un viol qui, lors d’une tentative de suicide, est sauvée par un jeune homme (Ralph Meeker) qui la recueille et la séquestre dans l’espoir de s’en faire aimer.

Dans son premier film tourné pour le cinéma, Demain ce seront des hommes (1956), qui marque les débuts sur grand écran de Ben Gazzara et George Peppard, Jack Garfein abordait la question du racisme dans le cadre d’une école militaire.

Jack Garfein a par ailleurs produit et dirigé de nombreuses pièces de théâtre et créé à Paris le studio qui porte son nom et qui a notamment formé Irène Jacob, Sam Karmann, Valérie Stroh, Laetitia Casta et Samuel Le Bihan.     

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article