Ron Leibman (1937-2019)

Publié le par lefilmdujour

Connu notamment pour avoir incarné le père autoritaire de Rachel (Jennifer Aniston) dans quatre épisodes de la série Friends, le comédien américain Ron Leibman, qui a aussi joué dans une vingtaine de longs métrages pour le grand écran, est décédé le 6 décembre 2019 à l’âge de 82 ans.

Au cinéma, Ron Leibman a été l’un des quatre gangsters amateurs dans Quatre malfrats (1972) de Peter Yates aux côtés de Robert Redford, George Segal et Paul Sand, et l’homme qui poursuit de sa vengeance Billy Pilgrim (Michael Sacks), l’homme qui voyage dans le temps et l’espace d’Abattoir 5 (1972), le film de George Roy Hill d’après le roman de Kurt Vonnegut.

Ron Leibman a aussi formé avec David Selby un duo de policiers new-yorkais surnommé Batman et Robin dans Deux superflics (1974) de Gordon Parks. Il interprète (photo ci-contre) le syndicaliste new-yorkais qui convainc Norma Rae (Sally Field, Oscar de la meilleure actrice et Prix d’interprétation à Cannes) de lutter pour améliorer les conditions de travail des ouvriers dans son usine dans Norma Rae (1978) de Martin Ritt.

On l’a vu aussi dans La Grande Zorro (1981) de Peter Medak, La Fille sur la banquette arrière (1983) de Arthur Hiller, Dans l’ombre de Manhattan (1996) de Sidney Lumet, Auto Focus (2002) de Paul Schrader et Garden State (2004) de Zach Braff. Présent aussi dans des séries TV comme Kaz (où il tient le rôle-titre), Arabesque, New York : unité spéciale ou Les Soprano, Ron Leibman avait obtenu en 1993 un Tony Award pour le rôle de l’avocat maccarthiste Roy Cohn, décédé du SIDA, dans la pièce Angels in America de l’écrivain Tony Kushner.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article