Joan Staley (1940-2019)

Publié le par lefilmdujour

Miss November de l’année 1958 pour le magazine Playboy (photo ci-contre), l’actrice américaine Joan Stanley est décédée le 24 novembre 2019 à l’âge de 79 ans.

Surtout vue à la télévision dans de petits rôles ou en guest star dans une multitude de séries TV tout au long des années 1960 (Bonanza, Les Incorruptibles, Perry Mason, La Grande caravane, L’Homme à la Rolls, Le Virginien, Batman, Mission impossible, L’Homme de fer…), Joan Stanley a joué dans une quinzaine de longs métrages pour le cinéma.

On aura vu la comédienne en serveuse face à Robert Mitchum dans Les Nerfs à vif (1962) de Jack Lee Thompson (photo ci-contre), en hôtesse de l’air face à Paul Newman dans La Fille à la casquette (1963) de Melville Shavelson, en petite amie plaquée par Elvis Presley dans L’Homme à tout faire (1964) de John Rich.

Elle tint des rôles plus importants dans deux westerns, Duel sanglant (Cahn, 1961) et La Parole est au colt (Bellamy, 1965) où elle est une chanteuse de salon kidnappée et sauvée par Audie Murphy, l’un des soldats américains les plus décorés de la Seconde Guerre mondiale qui mena un carrière prolifique d’acteur de cinéma entre 1947 et 1969 avant son décès en 1971 dans un accident d’avion.

Joan Staley est aussi connue pour avoir joué l'un des rôles principaux d'une comédie d'épouvante familiale à gros succès du studio Universal, The Ghost and Mr. Chicken (Rafkin, 1966), où elle porte une perruque brune, la même - dit-on - que celle utilisée par Claudia Cardinale dans Les Yeux bandés (Dunne, 1965), un film d'espionnage avec Rock Hudson.  

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article