Michael J. Pollard (1939-2019)

Publié le par lefilmdujour

(Photo: Michael Ochs Archives / Stringer / Getty, Getty)

Connu pour avoir incarné C.W. Moss, l'employé de station-service pas fufute qui rejoint le gang de Bonnie Parker (Faye Dunaway) et Clyde Barrow (Warren Beatty) dans Bonnie and Clyde (1967) d’Arthur Penn, une prestation qui lui avait valu une nomination à l’Oscar du meilleur second rôle, l’acteur américain Michael J. Pollard est décédé le 21 novembre 2019 à l’âge de 80 ans.

Michael J. Pollard avait fait ses premières apparitions à la télévision dès la fin des années 1950. Après quelques petits rôles sur grand écran, l’acteur acquiert une notoriété indubitable avec Bonnie and Clyde.

Dans les années qui suivent, il donne la réplique à Oliver Reed dans L’Extraordinaire évasion (1968)  de Michael Winner, partage le haut de l’affiche de L’Ultime randonnée (Furie, 1970) avec Robert Redford, film culte sur les courses de motos (photo ci-dessus), et incarne un Billy le Kid juvénile dans le western fortement influencé par les westerns spaghettis Billy le cave (Dragoti, 1972), l’un de ses très rares premiers rôles dans une œuvre qui marque aussi les débuts sur grand écran de Nick Nolte.

Michael J. Pollard fait aussi face au duo formé par Brigitte Bardot (photo ci-contre) et Claudia Cardinale dans Les Pétroleuses (1971) de Christian-Jaque, affronte Ernest Borgnine dans Self Defense (Trent, 1974) et forme avec Fabio Testi, Lynne Frederick et Harry Baird les Quatre de l’apocalypse (1975), western de Lucio Fulci.

Michael J. Pollard aux côtés de Sid Haig, décédé en septembre dernier, sur le plateau de La Maison des mille morts de Rob Zombie

Après une période personnelle difficile, on retrouve l’acteur dans des seconds rôles au cours des années 1980 et 1990 chez Jonathan Demme (Melvin et Howard, 1980), Fred Schepisi (Roxanne, 1987), John Hough (Une affaire de famille, 1987), Richard Donner (Fantômes en fête, 1988), Andreï Kontchalovski (Tango et Cash, 1989), Emir Kusturica (Arizona Dream, 1992)… En 2003, on avait encore aperçu Michael J. Pollard dans La Maison des mille morts de Rob Zombie.

On dit que l’acteur Michael J. Fox (de son vrai nom Michael Andrew Fox) adopta le J. en hommage à Michael J. Pollard.   

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article