Annick Alane (1925-2019)

Publié le par lefilmdujour

Comédienne de théâtre, de télévision et de cinéma, Annick Alane, que l’on avait pu voir sur grand écran dans Hibernatus (1969) d’Edouard Molinaro aux côtés de Louis de Funès, Claude Gensac et son propre fils Bernard Alane (le fameux jeune homme conservé dans les glaces), est décédée le 28 octobre 2019 à l’âge de 94 ans.

Deux fois récompensée par un Molière de la meilleure comédienne dans un second rôle, pour les pièces Tailleur pour dames en 1994 et La Chatte sur un toit brûlant en 2001, Annick Alane a joué dans une trentaine de longs métrages pour le cinéma entre une apparition dans Les Truands de Carlo-Rim en 1956 et La Clinique de l’amour ! d’Artus de Penguern en 2011.

Yves Vincent, Louis de Funès, Olivier de Funès et Annick Alane dans Hibernatus (1969)

Annick Alane a notamment travaillé à plusieurs reprises avec la réalisatrice Coline Serreau (Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux, 1982 ; Trois hommes et un couffin, 1985 ; La Crise, 1992 ; 18 ans après, 2001).

Annick Alane et Sabine Haudepin dans Passe ton bac d'abord (1983)

La comédienne a aussi joué sous la direction de  Claude Pinoteau (La Gifle, 1974), Nina Companeez (Comme sur des roulettes, 1976), Maurice Pialat (Passe ton bac d’abord, 1978, où elle est la mère de Sabine Haudepin), Patrice Chéreau (L’Homme blessé, 1983, où elle est la mère de Jean-Hugues Anglade), Jacques Rouffio (L’Orchestre rouge, 1989), Claude Zidi (La Totale, 1991), Claude Berri (Germinal, 1992), Philippe de Broca (Vipère au poing, 2003).

Dans Les Trois frères (1995) de Bernard Campan et Didier Bourdon, Annick Alane interprétait la future belle-mère du personnage joué par Didier Bourdon. 

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article