Robert Forster (1941-2019)

Publié le par lefilmdujour

Lors de sa première prestation sur grand écran, il chevauchait nu un pur-sang dans Reflets dans un œil d’or (1967) de John Huston, où il était le jeune soldat fasciné par Elizabeth Taylor et dont l’animalité attirait Marlon Brando. L’acteur américain Robert Forster est décédé le 11 octobre 2019 à l’âge de 78 ans.

Robert Forster dans Reflets dans un œil d'or (1967)

Aux génériques de plus d’une centaine de longs métrages tournés pour le cinéma (dont énormément de séries B voire Z) et tout autant de téléfilms et séries TV, Robert Forster avait vu sa carrière relancée dans les années 1990 par Quentin Tarantino qui lui avait confié le rôle du chargé de caution Max Leary (photo en en-tête) dans Jackie Brown (1997), rôle qui lui avait valu une nomination à l’Oscar du meilleur second rôle. (L’acteur avait failli être embauché pour Reservoir Dogs mais Tarantino avait finalement retenu Lawrence Tierney, autre vétéran du cinéma américain.)

Robert Forster dans La Chute de la Maison-Blanche (2012)

Dans les années qui suivent, Robert Forster joue l’un des enquêteurs dans Mulholland Drive (2001) de David Lynch, le beau-père de George Clooney dans The Descendants (2011) d’Alexander Payne, le chef d’état-major Edward Clegg dans La Chute de la Maison-Blanche (Fuqua, 2012) et La Chute de Londres (Najafi, 2015), deux films avec Gerard Butler et Aaron Eckhart en vedettes.

Sur le petit écran, on le voit dans les séries Heroes (2007-2008), Alcatraz (2012), Twin Peaks saison 3 (2017) (photo ci-contre), C’est moi le chef ! (2012-2018).

Au cours des années 1970-1980, Robert Forster a travaillé notamment pour Robert Mulligan (L’Homme sauvage, 1968), George Cukor (Justine, 1969), Richard Fleischer (Un homme est mort, 1973) et Mark Lester (Les Risque-tout, 1977).

Robert Forster et Fred Williamson dans Vigilante (1981)

Il a également participé à bon nombre de films de genre comme Avalanche (1978) de Corey Allen, Le Trou noir (1979) de Gary Nelson, L’Incroyable alligator (1980) de Lewis Teague, Vigilante – justice sans sommation (1981) de William Lustig, Delta Force (1985, avec Chuck Norris) de Menahem Golan, La Baie d’émeraude (1988) de Jésus Franco…

Étrange coïncidence, il est possible de revoir Robert Forster depuis hier 11 octobre 2019, date de son décès, sur Netflix dans El Camino, un film Breaking Bad (2019) de Vince Gilligan, dérivé de la série Breaking Bad du même créateur.   

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article