Robert Frank (1924-2019)

Publié le par lefilmdujour

Photographe majeur des années 1950 et 1960, connu pour son ouvrage Les Américains publié en 1958 et témoin de la Beat Generation, mouvement littéraire et artistique né dans les années 1950 (et porté par Jack Kerouac, Allen Ginsberg et William S. Burroughs), l’Américain d’origine suisse Robert Frank est décédé le 9 septembre 2019 à l’âge de 94 ans.

On lui doit aussi plusieurs films expérimentaux dont Pull My Daisy (1959) sur un texte écrit et lu en voix off par Jack Kerouac avec notamment Delphine Seyrig et le poète Allen Ginsberg, et Me and My Brother (1969) avec les frères Orlovsky (Peter Orlovsky était le compagnon de Ginsberg), Christopher Walken et Sam Shepard.

Robert Frank a également signé un documentaire sur les Rolling Stones (Cocksucker Blues) jamais officiellement sorti, car jugé trop cru et compromettant. Il a aussi coréalisé avec Rudy Wurlitzer le long métrage de fiction Candy Mountain (1987) où un paumé qui gravite dans le sillage de rockers new-yorkais propose à des gens du show-biz de retrouver un mythique fabricant de guitares. Un prétexte à un road-movie tourné entre New York et Cap Breton en Nouvelle-Ecosse (Canada). Le leader des Clash, Joe Strummer, y tient un rôle ainsi que Tom Waits et Bulle Ogier.

Selon le site DVDclassik, Candy Mountain, « au-delà d’une assez anecdotique aventure individuelle, entreprend de retranscrire une certaine idée du mythe de l’Amérique, à travers ses paysages, ses cieux, ses étendues sauvages… et les routes, donc, qui les traversent ».  

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article