Michel Aumont (1936-2019)

Publié le par lefilmdujour

Grand acteur de théâtre dont la carrière a été couronnée de quatre Molière, sociétaire honoraire de la Comédie-Française (où il était entré en 1956), Michel Aumont, qui fut aussi un grand second rôle sur grand écran, est décédé le 28 août 2019 à l’âge de 82 ans.

Sollicité dès le début des années 1970 par le 7e art, Michel Aumont a connu une carrière quasi ininterrompue au cinéma et participé à près de 90 longs métrages entre 1972 et 2017 (Moi et le Che de Patrice Gautier). Il a tourné pour Michel Deville (La Femme en bleu, 1972 ; Le Dossier 51, 1978), Claude Chabrol (Nada, 1973), Claude Pinoteau (La Gifle, 1974), Claude Zidi (La Course à l’échalote, 1975 ; Bête mais discipliné, 1979 ; Ripoux contre ripoux, 1989), Claude Sautet (Mado, 1976), Joseph Losey (Monsieur Klein, 1976), Georges Lautner (Mort d’un pourri, 1977), Jean-Jacques Annaud (Coup de tête, 1978), Pascal Thomas (Celles qu’on a pas eues, 1980), Henri Verneuil (1 000 milliards de dollars, 1980), Claude Lelouch (Edith et Marcel, 1982), Jean-Charles Tacchella (Escalier C, 1984), Pierre Granier-Deferre (Cours privé, 1986 ; Archipel, 1991), Edouard Molinaro (Beaumarchais l’insolent, 1995)…

Geneviève Mnich, Louis Ducreux et Michel Aumont dans Un dimanche à la campagne

Grâce à Bertrand Tavernier, Michel Aumont décroche deux nominations au César du meilleur second rôle masculin, d’abord pour Des enfants gâtés (1977) où il joue un scénariste face au réalisateur qu'incarne Michel Piccoli, puis pour Un dimanche à la campagne (1983) où il est un fils de bonne famille rangé face à une sœur anticonformiste (incarnée par Sabine Azéma). Il obtient également une nomination pour son rôle aux côtés de Jean Rochefort dans Courage fuyons (1979) d’Yves Robert.

Michel Aumont et Catherine Deneuve dans Palais royal !

Francis Veber, quant à lui, fait appel par six fois à l’acteur, dans Le Jouet (1976), Les Compères (1983), Le Placard (2000), Tais-toi (2002), La Doublure (2005) et L’Emmerdeur (2008).

On se souviendra aussi de Michel Aumont en chef de protocole, conseiller de la reine (Catherine Deneuve), dans Palais royal ! (2004) de Valérie Lemercier,  en beau-père (et patron) de l’agent immobilier incarné par Jean Dujardin dans Un balcon sur la mer (2009) de Nicole Garcia, en médecin retraité qui décide d’héberger une clandestine et sa fille au grand dam de sa famille dans Les Invités de mon père (2009) d’Anne Le Ny.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article