Narciso Ibáñez Serrador (1935-2019)

Publié le par lefilmdujour

Réalisateur de deux fleurons du cinéma fantastique espagnol, La Résidence (1969) et Les Révoltés de l’an 2000 (1975), le cinéaste Narciso Ibáñez Serrador est décédé le 7 juin 2019 à l’âge de 83 ans.

Né en Uruguay, fils de l’acteur Narciso Ibáñez Menta et de l’actrice Pepita Serrador, Narciso Ibáñez Serrador  commence sa carrière en Argentine comme scénariste et réalisateur pour la télévision. A partir de 1963 et jusqu’au milieu des années 2000, il travaille pour la télévision espagnole, mais signe deux longs métrages pour le grand écran, aujourd’hui devenus cultes.

La Résidence reprend la trame principale d’une pièce de théâtre allemande adaptée par deux fois au cinéma sous le nom de Jeunes filles en uniforme en 1931 et en 1958, histoire d’amours troubles dans un pensionnat de jeunes filles. Narciso Ibáñez Serrador la teinte d’épouvante gothique avec les disparitions mystérieuses des pensionnaires, tout en confiant à l’actrice Lilli Palmer le rôle de la directrice de la maison de redressement, rôle qu’elle tenait déjà dans la version 1958 de Jeunes filles en uniforme, réalisée par Geza Radvanyi. Elle y est flanquée ici d’un fils (John Moulder-Brown, qu’on reverra par la suite dans Deep End de Skolimowski et Ludwig de Visconti), auquel elle voue un amour possessif.

Six ans plus tard, Narciso Ibáñez Serrador réalise Les Révoltés de l’an 2000, Prix de la critique au festival international du film fantastique d’Avoriaz 1977, où des enfants, qui ont décidé de ne plus subir les violences que les humains font subir au monde et dont ils sont les premières victimes, se vengent en assassinant les adultes. Dans le film, dont le titre original signifie littéralement Qui peut tuer un enfant ? un couple de touristes anglais arrive sur une petite île paisible au large de la côte espagnole pour passer une quinzaine de jours de vacances. Sur place, ils sont surpris de trouver le village comme abandonné, tout juste occupé par de mystérieux enfants mutiques…  Film-choc, Les Révoltés de l’an 2000 a été interdit à sa sortie dans certains pays comme la Finlande et l’Islande.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article