Mick Micheyl (1922-2019)

Publié le par lefilmdujour

Actrice et chanteuse, Mick Micheyl est décédée le 16 mai 2019 à l’âge de 97 ans. Mick Micheyl, née Paulette Michey en 1922 à Lyon, est d'abord un auteur-compositeur et interprète qui démarre sa carrière à la fin des années 1940 en se produisant dans de nombreux cabarets et qui devient dans les années 50 l'une des principales vedettes de la chanson française. On lui doit les célèbres "Ni toi, ni moi" et "Un gamin de Paris".

A la même époque, certains producteurs avisés du cinéma français lui propose des rôles au cinéma. On voit donc la chanteuse dans Le Petit Jacques (Bibal, 1953), puis dans Gamin de Paris (Jaffé, 1953) (évidemment...) et dans Boum sur Paris (Canonge, 1953), films où elle joue son propre rôle. Dans Boum sur Paris, le spectateur peut d'ailleurs aussi apprécier Édith Piaf, Juliette Gréco, Line Renaud, Annie Cordy et Lucienne Delyle.

Mick Micheyl interprétera quand même quelques rôles de composition (même si elle incarne souvent une chanteuse...) à l'instar de ses prestations dans Zaza (Gaveau, 1955) (où le rôle-titre échoit à Lilo, une star du music-hall et de l'opérette de l'époque, vue notamment sur scène face à Luis Mariano dans "Le chanteur de Mexico"), Ce soir... les souris dansent (Fortuny, 1955) ou Paris Music-hall (Cordier, 1957) (là, c'est Charles Aznavour qui lui donne la réplique, voir l'affiche du film ci-dessus).

Les apparitions de Mick Micheyl au cinéma sont, par la suite, beaucoup plus anecdotiques.

Elle chante dans le film de cabaret Sexy de nuit (Sala, 1962) et figure au générique du film vaguement espagnol Le diable aime les bijoux (Elorrieta, 1969), seul long métrage où figure une dénommée... Michelle Torr.

Mick Micheyl, marraine de Laurent Gerra, se consacrait depuis 1974 à la sculpture sur acier avec un certain succès. Elle vivait à Montmerle-sur-Saône, à mi-chemin entre Mâcon et Lyon. On peut admirer certaines de ses œuvres à l'entrée de l'agglomération de Villefranche-sur-Saône.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article