Seymour Cassel (1935-2019)

Publié le par lefilmdujour

Indissociablement lié au clan Cassavetes du nom du réalisateur qui l’a fait débuter au cinéma et avec qui il a tourné sept longs métrages, l’acteur américain Seymour Cassel, qui disparaît après John Cassavetes (1929-1989), Peter Falk (1927-2011) et Ben Gazzara (1930-2012), est décédé le 8 avril 2019 à l’âge de 84 ans.

Seymour Cassel apparaît dans le premier film de Cassavetes, Shadows (1959), sur lequel il est également producteur associé. Il tourne ensuite dans La Ballade des sans-espoirs (1961), Faces (1968), qui lui vaut une nomination à l’Oscar du meilleur second rôle, Minnie & Moskowitz (1971), où il est un extraordinaire Moskowitz face à Gena Rowlands/Minnie, Meurtre d’un bookmaker chinois (1975), Opening Night (1977) et Love Streams (1984).

Seymour Cassell dans Faces (1968)

Parallèlement Seymour Cassel travaille pour Don Siegel (A bout portant, 1964 ; Le Prix d’un meurtre, 1964 ; Un shérif à New York, 1968), Ken Russell (Valentino, 1977), Sam Peckinpah (Le Convoi, 1978). Pléthore de films d’avant-garde, de séries B voire Z, par la suite, dans une carrière qui compte pas moins de 150 longs métrages tournés pour le cinéma, et des petits rôles pour Barry Levinson (Tin Men, les filous, 1987), Dennis Hopper (Colors, 1988), Larry Cohen (Ma belle-mère est une sorcière, 1988), Warren Beatty (Dick Tracy, 1990), Adrian Lyne (Proposition indécente, 1992)…

Dans la comédie indépendante filmée en noir et blanc In the Soup (1991) d’Alexandre Rockwell, il est un petit mafioso qui achète un scénario infilmable de 500 pages à un scénariste en quête d’un producteur (joué par Steve Buscemi).

C’est avec le réalisateur Wes Anderson que Seymour Cassel retrouvera une sorte de famille cinématographique. Embauché pour Rushmore (1998) aux côtés de Bill Murray et Jason Schwartzmann, on le retrouve aux génériques de La Famille Tenenbaum (2001) et de La Vie aquatique (2004).

Seymour Cassel a également tourné dans deux longs métrages signés par Steve Buscemi (Animal Factory, 2000 ; Lonesome Jim, 2004). On l’avait revu une dernière fois sur les écrans français dans Little New York (2007), un film policier de James DeMonaco avec Ethan Hawke et Vincent D’Onofrio.        

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article