Patricia Moraz (1939-2019)

Publié le par lefilmdujour

Son premier long métrage, Les Indiens sont encore loin (1977), avec Isabelle Huppert et Christine Pascal, avait été sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes et avait marqué par sa « peinture glaciale de l’indifférence du monde, de sa cruauté envers les faibles et les humbles qui n’ont que le rêve pour lui échapper » (Dictionnaire du cinéma, Jean Tulard). La réalisatrice et productrice Patricia Moraz est décédée le 16 avril 2019 à l’âge de 79 ans. 

Patricia Moraz avait travaillé comme enseignante, journaliste et scénariste avant de réaliser son premier long métrage qui retrace la dernière semaine d’une adolescente (Isabelle Huppert) retrouvée morte dans la neige. La musique y était écrite par son frère, le claviériste Patrick Moraz, qui a été membre des groupes Yes et Moody Blues. Le deuxième (et dernier) film réalisé pour le cinéma par Patricia Moraz, Le Chemin perdu (1979), drame psychologique avec Delphine Seyrig, Christine Pascal, Magali Noël et Charles Vanel, avait reçu le prix Georges-Sadoul qui récompensait un premier ou un second film.

Patricia Moraz s’était par la suite tournée vers la vidéo (en signant des clips pour Trust ou Jean-Marie Capdevielle notamment) et la production (L’Argent de Robert Bresson, les premiers films de Leos Carax en particulier). Elle avait aussi participé en 1986 à la création de la Fémis, qui succédait à l’Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC), et y avait enseigné.  

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article