Med Hondo (1936-2019)

Publié le par lefilmdujour

Réalisateur et scénariste franco-mauritanien, Med Hondo était surtout réputé auprès du grand public par sa voix reconnaissable entre toutes. C’était lui notamment la voix française d’Eddie Murphy et de l’âne agaçant et bavard du film d’animation Shrek. Med Hondo, qui est décédé le 2 mars 2019 à l’âge de 82 ans, avait été aussi acteur (occasionnellement) et réalisateur de plusieurs longs métrages pour le cinéma où il dénonçait le racisme et exaltait les cultures africaines.

Son premier film, Soleil Ô (1969), Léopard d’or au festival de Locarno, est « une attaque sanglante contre le colonialisme, un exposé choquant du racisme et un acte d'accusation brutal et ironique des valeurs capitalistes occidentales », selon le festival de Cannes qui l’a projeté en 2017 dans la section Cannes Classics. Suivront Les Bicots-nègres, vos voisins (1972), Nous aurons toute la mort pour dormir (1975), un documentaire politique qui défend le front Polisario, mouvement armé du Sahara occidental créé en 1973 pour lutter contre l’occupation espagnole puis la domination marocaine, West Indies ou les nègres marron de la liberté (1979), où c’est la traite des esclaves depuis le XVIIe siècle qui est dénoncée, et Sarraounia (1986), évocation de la reine du même nom qui, au XIXe siècle, s’opposa à la mission Voulet-Chanoine de conquête coloniale du Tchad.

Plus récemment Med Hondo avait signé le film policier Lumière noire (1994), le drame social Watani, un monde sans mal (1997) et Fatima, l’Algérienne de Dakar (2003), diffusé uniquement en vidéo.    

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article