Larry Cohen (1941-2019)

Publié le par lefilmdujour

Scénariste de grand talent et réalisateur connu notamment pour le film d’épouvante Le Monstre est vivant (1974) et le film fantastique Meurtres sous contrôle (1976), l’Américain Larry Cohen est décédé le 23 mars 2019 à l’âge de 77 ans.

Scénariste pour la télévision dès le début des années 1960 avec à son actif des séries TV comme Les Accusés, Le Proscrit ou Les Envahisseurs, Larry Cohen passe à la réalisation de longs métrages pour le cinéma en 1972 et devient l’un des cinéastes phares de la blaxploitation en réalisant des films emblématiques du genre comme Black Caesar, le parrain de Harlem (1973) et Casse dans la ville (1973), tous deux avec Fred Williamson.

Mis en scène l’année suivante, Le Monstre est vivant traumatise toute une génération de spectateurs. C’est l’histoire d’un nouveau-né mutant et sanguinaire qui massacre tous ceux qui ont le malheur de croiser sa route, à commencer par le médecin et les infirmières qui le mettent au monde. Deux suites suivront, Les Monstres sont toujours vivants (1978) et La Vengeance des monstres (1986).

Dans Meurtres sous contrôle, un détective de New York (joué par Tony Lo Bianco) enquête sur une série de meurtres commis dans la ville par des individus ayant pour seul lien celui de prétendre avoir agi "selon la volonté de Dieu"... Après un film consacré à la figure de J. Edgar Hoover, le célèbre patron du FBI incarné ici par Broderick Crawford (The Private Files of J. Edgar Hoover, 1977), et une comédie d’épouvante jouant sur les codes du genre (Full Moon High, 1981), Larry Cohen signe Épouvante sur New York (1982) qui mêle culte aztèque, monstre ailé et crimes atroces avec David Carradine.

On lui doit aussi Les Enfants de Salem (1987) d’après un roman de Stephen King, Ma Belle-mère est une sorcière (1988), le dernier long métrage tourné par la grande Bette Davis, L’Ambulance (1990) avec Eric Roberts et Original Gangstas (1996), hommage à la blaxploitation avec les stars du genre, Fred Williamson, Jim Brown, Pam Grier et Richard Roundtree.

Dans les années 1980, Larry Cohen avait signé les scénarios de films cultes comme J’aurai ta peau (1982) de Richard Heffron, Pacte avec un tueur (1987) de John Flynn et Maniac Cop (1988) de William Lustig. Plus récemment, il avait livré les scripts de Phone Game (2002) de Joel Schumacher et de Cellular (2003) de David R. Ellis. Au milieu des années 2000, Larry Cohen avait réalisé l’un des épisodes de la saison 1 de la série Masters of Horror, aux côtés d'autres maîtres du genre comme Don Coscarelli, Tobe Hooper, Dario Argento, Joe Dante, John Landis et John Carpenter.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article