L’œil de Crazy Bug : Le Chant du loup

Publié le par lefilmdujour

Un film de Antonin Baudry (2018), sorti en salles le 20 février 2019

Le film de sous-marin est un genre à lui tout seul, avec des chefs-d'oeuvre incontestés comme Das Boot chez nos amis allemands, ou USS Alabama chez nos cousins américains. Le cinéma français se risque à son tour dans le grand bain avec Le Chant du loup, dont le titre fait référence au bruit que fait un sonar immergé tentant de repérer la position d'un sous-marin.

Pour nous aider à nous glisser dans l'ambiance, le film se concentre sur un opérateur sonar à "l'oreille d'or" (joué élégamment par François Civil), le genre de gars capable de différentier, grâce à son ouïe exceptionnelle, les traces sonores d'un dauphin, d'une frégate iranienne, d'un drone sous-marin russe ou d'un SNLE (Sous-marin nucléaire lanceur d'engins) français !

Scénario crédible axé sur les prémisses d'une guerre nucléaire dans laquelle pourrait se lancer la France sur une provocation, forte crédibilité des dialogues (qui, marqués par une forte technicité, n'en restent pas moins intelligibles), casting béton (Reda Kateb, Omar Sy, Mathieu Kassovitz, particulièrement impressionnant en amiral impliqué), suspense immersif et anxiogène, psychologies fouillées des personnages, mise en scène qui privilégie l'humain sur la pyrotechnie, tout est là pour passer un excellent moment (malgré un ou deux détails qui manquent de crédibilité). Allez, on plonge !

Crazy Bug

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article