Ciné émotion par Anna le Gésic : Mary Stuart, reine d'Ecosse

Publié le par lefilmdujour

Un film de Josie Rourke (2018), sorti en salles le 27 février 2019

Le personnage de Mary Stuart, reine d’Écosse qui perdit la tête sur ordre d'Elizabeth Ire, reine d'Angleterre et d'Irlande, a toujours attiré le cinéma. De grandes actrices comme Katharine Hepburn, Vanessa Redgrave ou Samantha Morton l'ont déjà incarnée sur grand écran.

C'est aujourd'hui l'excellente Saoirse Ronan, d'origine irlandaise, qui s'y colle dans Mary Stuart, reine d’Écosse et, avec son visage lisse et pur, elle fait merveille dans le rôle de cette souveraine obstinée et courageuse qui fut aussi (très rapidement) reine de France et qui, malgré sa fin funeste à l'âge de 45 ans, donna naissance à une lignée de rois (et de reine)... d'Angleterre, d’Écosse et d'Irlande. (Anne, la dernière reine de la lignée Stuart, est au centre de La Favorite de Yorgos Lanthimos et a valu à Olivia Colman, l'Oscar 2019 de la meilleure actrice.)

La réalisatrice Josie Rourke, qui s'est jusqu'ici distinguée dans la mise en scène au théâtre, ne cherche pourtant pas à coller à la réalité historique. Dans la confrontation des deux reines (Margot Robbie est également époustouflante dans le rôle d’Elizabeth 1re), elle se permet de glisser des sujets contemporains comme la place contestée des femmes de pouvoir dans une société patriarcale et machiste (« pour continuer de régner, je suis devenue homme », se plait à répéter « le » monarque d’Angleterre), l’obscurantisme religieux qui veut reléguer la gent féminine dans les coulisses, ou l’homophobie (essentiellement portée par les hommes).

Un film finalement féministe qui n’en oublie pas les épisodes épiques et les moments d’émotion. Passionnant.

Anna le Gésic

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article