L’œil de Crazy Bug : Glass

Publié le par lefilmdujour

Un film de M. Night Shyamalan (2017), sorti en salles le 16 janvier 2019

Et si les super-héros n'avaient pas forcément conscience de leur supériorité intrinsèque sur le reste de l'humanité et qu'ils existaient vraiment dans la vie réelle, sans que personne ne n'en soit encore rendu compte.

Sur la base de ce postulat qui en vaut bien d'autres, le réalisateur M. Night Shyamalan (Sixième sens, Signes, Le Village, La Jeune fille de l'eau, Phénomènes, The Visit) crée une nouvelle histoire en reprenant trois personnages déjà présents dans deux de ses précédents films : le gardien de sécurité indestructible et le handicapé misanthrope atteint de la maladie des "os de verre" d'Incassable, et l'homme affecté d'un trouble dissociatif massif de la personnalité de Split. Et ce en faisant appel aux trois mêmes acteurs, Bruce Willis et Samuel L. Jackson (19 ans après "Incassable"...) et James MacAvoy.

Adepte des coups de théâtre, M. Night Shyamalan s'en donne à cœur joie dans Glass avec une intrigue trépidante qui semble nous amener quelque part pour finalement nous attirer complètement ailleurs. Un tour de force (le réalisateur arrive même à glisser des plans d'Incassable non utilisés à l'époque), renforcé par le plaisir de retrouver un Bruce Willis apaisé, serein (et assez sexy), lui qui donnait l'impression, depuis quelque temps, de se transformer en vieux ronchon imbuvable.

Crazy Bug

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article