Ciné émotion par Anna le Gésic : les Invisibles

Publié le par lefilmdujour

Un film de Louis-Julien Petit (2017), sorti en salles le 9 janvier 2019

Les Invisibles ou comment, envers et contre tout, redonner à des femmes de la rue leur féminité, leur dignité, leur envie de reconstruire quelque chose. Écrit comme ça, le sujet peut paraître lourd et digne d'un film "à caractère sociétal" fortement plombant (auquel un certain cinéma français nous a habitués pour le meilleur, et surtout pour le pire).

Mais tout le génie du réalisateur Louis-Julien Petit, renforcé par l'apport d'actrices non professionnelles cabossées par la vie qui ont traversé réellement des situations extrêmement difficiles, est d'aborder ce sujet sur le ton de la comédie sociale et de truffer son film de dialogues vraiment hilarants sans en cacher les aspects véritablement inhumains.

Outre l'aréopage formé par les SDF très attachantes, Les Invisibles réunit des comédiennes hors pair dans les rôles des travailleuses sociales qui les entourent, qui les soutiennent, qui les encouragent... et qui sont parfois un peu dépassées par les événements et plombées par leurs propres vies privées (Corinne Masiero, fidèle à elle-même et sans chapka, Audrey Lamy, impeccable, Noémie Lvovsky, impayable). Un film "bienveillant" qui réjouit et qui redonne (un peu) confiance en l'humanité.

Anna le Gésic

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article