Ciné émotion par Anna le Gésic : Pupille

Publié le par lefilmdujour

Un film de Jeanne Herry (2017), sorti en salles le 5 décembre 2018

Un film poignant sur les méandres des procédures d'adoption des enfants nés sous X en France. Énoncé comme ça, Pupille peut apparaître comme un long métrage relevant plus du documentaire que de la fiction. Il n'en est rien car la réalisatrice, Jeanne Herry, fille à la ville de Miou-Miou et de Julien Clerc, évite tout didactisme en se concentrant sur l'humain, sur tous les maillons d'une (longue) chaîne qui relie - virtuellement - la mère biologique à l'adoptant (ici la toujours juste et sensible Élodie Bouchez).

Loin de toute sensiblerie déplacée, l'émotion et la bienveillance sont là, bien présentes à tous les échelons, même si le film n'hésite pas à pointer les compétitions d'ego entre fonctionnaires qui risquent à tout moment de faire capoter des projets d'adoption s'apparentant déjà, sans cela, à de véritables parcours du combattant.

Mention évidemment à Gilles Lellouche, très touchant en assistant familial qui se voit confier le bébé dès les premiers jours de sa vie. Pupille ou une victoire de l'humanité.

Anna le Gésic

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article