Ciné actu par Jean Aymar de Thou : Bienvenue à Marwen

Publié le par lefilmdujour

Un film de Robert Zemeckis (2017), sorti en salles le 2 janvier 2019

Inspiré d'une histoire vraie, Bienvenue à Marwen est l'histoire d'une thérapie par l'imaginaire, la créativité, la projection de traumatismes dans un monde reconstitué... Celle d'un illustrateur victime d'une très grave agression qui l'a rendu amnésique et qui s'avère, depuis, incapable de dessiner.

Pour lui le retour à la "normalité" passe par des prises de vue photographiques de Marwen, un village miniature situé en Belgique en pleine Seconde Guerre mondiale (et installé en réalité dans son jardin). Un village où des combats font rage entre des nazis et un capitaine américain, l'alter ego du "héros", lui-même soutenu par un aréopage de "pépées", représentations fantasmées des femmes qui l'entourent dans la vie réelle.

Le film fait donc de constants allers-retours entre la réalité et sa transposition imaginaire dans un monde créé de toutes pièces et représenté à l'écran par des figurines (du type Barbie ou Action Joe) se déplaçant comme vous et moi. C'est d'ailleurs là que réside la très grande prouesse technique de Bienvenue à Marwen d'arriver, grâce à une maîtrise extraordinaire du procédé de motion capture, à créer des répliques animées des personnages réels du film sous la forme de poupées immédiatement identifiables.

Une fois les tenants et aboutissants du procédé maîtrisés par l'imagination du spectateur, on pourra trouver un tantinet répétitif le long métrage de Robert Zemeckis (le réalisateur de Retour vers le futur auquel il fait un clin d’œil dans son dernier opus). Bienvenue à Marwen est néanmoins hautement recommandable.

Jean Aymar de Thou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article