Mrinal Sen (1923-2018)

Publié le par lefilmdujour

Marxiste et proche du parti communiste indien, le réalisateur bengali Mrinal Sen, qui se définissait comme « un cinéaste en lutte continuelle contre le conformisme qui domine notre cinéma », est décédé le 30 décembre 2018 à l’âge de 95 ans. Avec 27 longs métrages à son actif, Mrinal Sen s’était révélé à l’étranger avec son 3e film, Jour de noces (1960), mais c’est Monsieur Shome (1969), mésaventures comiques d'un fonctionnaire bourgeois indien affecté d'une rigidité très victorienne, qui l’établit comme cinéaste majeur et pionnier de la nouvelle vague indienne.

Ses œuvres suivantes sont ouvertement politiques, en particulier sa trilogie sur Calcutta, Interview (1970), Calcutta 71 (1972) et Le Fantassin (1973), films qui se distinguent aussi par leurs expérimentations formelles. Son œuvre la plus connue en Occident, Les Marginaux, s’intéresse au sort des parias, des oubliés, de ceux qui sont en marge. Dans ce film, un vieillard despotique et son fils choisissent de vivre dans l'oisiveté et la misère, refusant de servir de grands propriétaires injustes et méprisants. Mais le fils rencontre une jeune fille et l'épouse. Bientôt, enceinte, celle-ci se tue à la tâche pour offrir aux deux hommes une existence plus ou moins confortable. Hélas, faute de soins, elle meurt en couches. Suprême humiliation : le père et le fils seront contraints de mendier pour les obsèques de la jeune femme.

Mrinal Sen avait été sélectionné plusieurs fois en compétition officielle au festival de Cannes, notamment en 1980 pour Un jour comme un autre,  qui dénonce l'hypocrisie de la petite bourgeoisie citadine, et en 1986 avec Genesis. En 1983, il y avait remporté le prix du jury pour Affaire classée qui  revient, à propos de la mort suspecte d'un enfant domestique, sur la lâcheté et l'hypocrisie des classes moyennes. Khandar (a.k.a. Les Ruines) avait été présenté à Cannes Classics en 2010.

Références :  Dictionnaire du cinéma asiatique, éditions Nouveau Monde ; Dictionnaire du cinéma, les réalisateurs, Jean Tulard, éditions Bouquins Robert Laffont ; Dictionnaire des cinéastes, Georges Sadoul, éditions Microcosme

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article