Geoff Murphy (1938-2018)

Publié le par lefilmdujour

Réalisateur de Utu (1982), qualifié de « plus grand film néo-zélandais de tous les temps » par Quentin Tarantino, le cinéaste Geoff Murphy est décédé le 3 décembre 2018 à l’âge de 80 ans.

Gros succès dans son pays d’origine et présenté au festival de Cannes 1983, Utu est le récit de la vengeance d’un rebelle maori qui prend les armes après avoir découvert son village massacré par les colons blancs, doublée de celle d’un fermier blanc dont la femme a péri dans un assaut des Maoris. Le film avait sombré dans l’oubli avant de revenir sur le devant de la scène en début d’année grâce à sa sortie en DVD et Blu-ray. Geoff Murphy, qui avait signé deux longs métrages avant Utu, avait été présenté comme le fer de lance d’un nouveau cinéma néo-zélandais.

Tourné trois ans plus tard, Le Dernier survivant (1985), projeté lors du festival d'Avoriaz 1986, est un film de science-fiction post-apocalyptique qui s'inscrit dans la veine des œuvres où un homme se retrouve seul, dans un monde déserté par tous les autres êtres humains (Le Monde, la chair et le diable, 1958, de Ranald MacDougall notamment).

Appelé par Hollywood, Geoff Murphy se perdra un peu entre suite d'un western à succès (Young Guns II, 1990, avec Emilio Estevez, Kiefer Sutherland, Lou-Diamond Philips et Christian Slater), film d'anticipation avec Mick Jagger (Freejack, 1991), thriller avec Rutger Hauer (Angle mort, 1992), véhicule pour Steven Seagal (Piège à grande vitesse, 1994) et nanar de science-fiction avec Christophe Lambert (Fortress 2 : Réincarcération, 2000). Il était revenu dans les années 2000 en Nouvelle-Zélande pour travailler en tant que réalisateur de seconde équipe sur la trilogie du Seigneur des anneaux de Peter Jackson.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article