Ciné passion par Anna le Gésic : Sauvage

Publié le par lefilmdujour

Un film de Camille Vidal-Naquet (2017), sorti en salles le 29 août 2018

Portrait d'un jeune prostitué gay à la limite de la clochardisation, Sauvage arrive à créer une forte empathie du spectateur pour une âme perdue, sans passé et sans avenir, qui vit l'instant présent comme un animal, livrant son corps à (parfois) tous les outrages, mais qui, sans jamais le verbaliser, cherche l'affection, la tendresse, voire l'amour.

Le film, qui montre aussi une certaine détresse sexuelle (chez les handicapés, les personnes âgées...), évite toute intellectualisation en collant physiquement à son sujet, caressé, palpé, malmené, "chosifié", frappé, torturé, et incarné de façon impressionnante par un acteur qui se livre totalement (incroyable Félix Maritaud, déjà vu dans 120 battements par minute et Un couteau dans le cœur).

Une œuvre dure, brutale, très charnelle et qui réserve quand même de beaux moments (la scène avec la doctoresse qui fait montre de compassion). Très sombre, "Sauvage" finit par une note d'espoir mais on ne met pas si facilement en cage un animal "sauvage", fût-elle dorée...

Anna le Gésic

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article