L’œil de Crazy Bug : Sicario, la guerre des cartels

Publié le par lefilmdujour

Un film de Stefano Sollima (2017), sorti en salles le 27 juin 2018

Où l'on retrouve avec plaisir Benicio del Toro et Josh Brolin (mais pas Emily Blunt) qui jouent respectivement un ancien avocat des cartels de drogue mexicains, aujourd'hui repenti et travaillant en sous-main pour les Américains, et un agent de la CIA habitué des coups tordus menés à l'étranger par le gouvernement US. 

Ici, pour déclencher une guerre susceptible d’affaiblir des cartels soupçonnés de faire passer des terroristes islamistes chez l’oncle Sam sur fond de trafic de migrants, la CIA prend la décision de faire enlever la fille de l’un des chefs de ces groupes mafieux infiltrés au sein même de la police mexicaine. Evidemment, tout ne va pas se passer comme prévu. 

La réussite de Sicario, signé Denis Villeneuve et sorti en 2015, mettait forcément la pression sur le réalisateur de sa suite, Sicario,: la guerre des cartels. Spécialiste des mafias en tout genre, Stefano Sollima, à qui l’on doit déjà l’excellent Suburra et les séries TV "Romanzo Criminale" et "Gomorra", relève le gant avec brio avec une intrigue tendue à l’extrême, des scènes d’action particulièrement réussies, une musique anxiogène qui tiennent en haleine le spectateur pendant plus de deux heures. 

Une réussite dans le genre, portée par deux gueules charismatiques et par une jeune actrice de seize ans (Isabela Moner, qui a été choisie il y a quelques semaines pour incarner à l’écran et en live Dora l’exploratrice).

Crazy Bug

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article