Ciné actu par Jean Aymar de Thou : Plaire, aimer et courir vite

Publié le par lefilmdujour

Un film de Christophe Honoré (2017), sorti en salles le 10 mai 2018

Sans doute l'un des moins bons des films de Christophe Honoré, dont on n'oubliera pas de revoir des réussites comme 17 fois Cécile Cassard, Dans Paris ou Les Bien-aimés. Plaire, aimer et courir vite se veut pourtant autobiographique en contant l'histoire d'un jeune étudiant qui tombe amoureux d'un homme plus âgé, écrivain atteint du SIDA qui est condamné à plus ou moins long terme (nous sommes au début des années 1990) et qui préfère - en le théorisant - tenir cet amour à distance.

Une valse-hésitation très littéraire, parfois pompeuse, heureusement traversée de scènes où l'épatant Vincent Lacoste, à la fois léger et profond, fait souffler un peu d'air frais dans un film plombant et très, mais alors très long (132 minutes).

Jean Aymar de Thou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article