Margot Kidder (1948-2018)

Publié le par lefilmdujour

L’actrice d’origine canadienne Margot Kidder, qui restera à jamais Lois Lane face à Superman / Christopher Reeve dans Superman (Donner, 1978), Superman II, l’aventure continue (Lester, 1980), Superman III (Lester, 1983) et Superman IV (Furie, 1987), est décédée le 13 mai 2018 à l’âge de 69 ans.

Margot Kidder avait démarré sa carrière d’actrice à la fin des années 1960 au Canada avant de venir s’installer à Los Angeles et de débuter sur grand écran dans Chicago, Chicago (a.k.a. Gaily, Gaily) (1968) de Norman Jewison. Après quelques téléfilms et séries TV, elle accède à la notoriété en jouant le double rôle des jumelles siamoises de Sœurs de sang (1973) de Brian De Palma, alors son compagnon.

Elle enchaîne sur l’un des premiers slashers, Black Christmas (1974) de Bob Clark, aux côtés d’Olivia Hussey et de Keir Dullea, La Kermesse des aigles (1974) de George-Roy Hill, film de guerre avec Robert Redford en vedette, La Réincarnation de Peter Proud (a.k.a. La Mort en rêve) (1974) de John Lee-Thompson avec Michael Sarrazin et Jennifer O’Neill, puis 92 in the Shade (1975), film inédit en France de Thomas McGuane qu’elle épouse dans la foulée avant de divorcer un an plus tard.

Dans les années 1980 et 1990, outre le rôle de Lois Lane dans la série des Superman, Margot Kidder incarne la jeune mère de famille d’Amityville, la maison du diable (1979) de Stuart Rosenberg, la femme dont tombent amoureux deux amis fans de Jules et Jim dans Willie et Phil (1980) de Paul Mazursky.

Christopher Reeve et Margot Kidder dans Superman

Beaucoup de télévision et de petits films inconnus ou passés inaperçus de ce côté-ci de l’Atlantique. Mais l’actrice a notamment tourné pour la télévision Louisiane (1984) sous la direction de Philippe de Broca qu’elle a épousé en 1983 (pour divorcer un an plus tard). Margot Kidder, qui avait été aussi l’épouse de l’acteur John Heard d’août 1979 à décembre 1980 et que l’on avait revue brièvement en 2005 dans quelques épisodes de la saison 4 de la série TV Smallville (qui relate la jeunesse de Superman), avait connu dépression, accidents de la route, maladies nerveuses… Elle avait rédigé ses mémoires intitulés… Calamités !   

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article