Ciné actu par Jean Aymar de Thou : La Route sauvage

Publié le par lefilmdujour

Un film d’Andrew Haigh (2017), sorti en salles le 25 avril 2018

Encore un coup de cœur ! Charley, le protagoniste de La Route sauvage, est un jeune de 15 ans un peu désœuvré et livré à lui-même, abandonné bambin par sa mère et élevé par un père trentenaire sympa mais un tantinet marginal.

Découvrant un hippodrome dans le voisinage de la nouvelle maison où viennent d’emménager son paternel et lui, l’ado est embauché par un entraîneur de chevaux de courses, lui aussi borderline (Steve Buscemi, impec comme d’habitude). Là il se prend d’affection pour un équidé en fin de parcours du nom de Lean on Pete (le titre original du film). Lorsque le cheval, désormais incapable de gagner des courses, est condamné à une mort certaine, Charley décide sur un coup de tête de le voler et de le conduire vers un « ailleurs », là où espère-t-il l’attend une tante qui s’est fâchée avec son père et qu’il n’a pas vue depuis longtemps.

Commence alors pour le jeune garçon une fuite en avant plus ou moins dramatique qui va s’avérer un apprentissage de la vie, entre sites urbains sinistrés d’une Amérique de laissés-pour-compte et paysages grandioses à couper le souffle d’une Amérique éternelle. 
Une expérience traumatisante au cours de laquelle Charley va croiser des figures féminines aimables et réconfortantes (une femme jockey désabusée incarnée par Chloë Sevigny, une serveuse de restaurant émue par la fragilité de l’ado, une très jeune femme en surpoids rabaissée par son grand-père…). 

Endurci par ce parcours initiatique, Charley, joué par l'époustouflant Charlie Plummer, vu récemment en John Paul Getty III dans Tout l'argent du monde, saura garder espoir pour, enfin, laisser éclater un chagrin qu’il avait réussi à garder enfoui. Bouleversant…

Jean Aymar de Thou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article