Ciné passion par Anna le Gésic : Call Me by Your Name

Publié le par lefilmdujour

Un film de Luca Guadagnino (2016), sorti en salles le 28 février 2018

Été 1983 dans la campagne au nord de l’Italie. Il fait beau, il fait chaud, aucun écran à l’horizon (pas de smartphone, de tablette ou de PC, c’était le bon temps). Beaucoup de temps pour lire, pour méditer, pour discuter, pour regarder les autres… 

Elio, un jeune Italo-Américain de 17 ans, qui passe ses vacances avec ses parents intello, tombe amoureux d’Oliver, le doctorant américain de son père, venu passer quelques semaines dans cette famille cultivée et ouverte d’esprit. Ici, pas vraiment de tabou. Après quelques passes d’armes et quelques esquives (on baigne dans une atmosphère chevaleresque), Elio et Oliver s’engouffrent dans une relation passionnée, presque plus intellectuelle que physique. Une relation qui pourrait presque s’apparenter aux liens qui pouvaient exister entre deux hommes, l’un souvent plus âgé que l’autre, dans la Rome antique (où le terme d’homosexualité n’existait pas). L’analogie n’est pas fortuite, les évocations du passé grandiose de l’Italie parsemant le film (le père d’Elio est un historien). 

On pourra peut-être reprocher à Call Me by Your Name, réalisé par un Luca Guadagnino qui avait signé l’époustouflant et fébrile Amore avec Tilda Swinton, un côté quelque peu languissant où l’émotion n’est pas toujours au rendez-vous (ce côté intellectuel qui pourra déplaire à certains). Mais les dernières scènes sont bouleversantes et on en ressort avec l’impression d’avoir vu un petit bijou niché dans le bel écrin d’un été italien.

Anna le Gésic

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article