Ciné actu par Jean Aymar de Thou : Hostiles

Publié le par lefilmdujour

Un film de Scott Cooper (2017), sorti en salles le 14 mars 2018

Mon chef-d’œuvre de ce début d’année. Sur grand écran, le western a eu beau disparaître de sa belle mort dans les années 1970, les quelques réalisateurs de renom qui se sont risqués ces dernières décennies à se frotter au genre ont réussi à en exprimer la quintessence dans des œuvres majeures : Clint Eastwood avec Impitoyable, Kevin Costner avec Danse avec les loups et Open Range, John Hillcoat avec The Proposition, les frères Coen avec True Grit, Ed Harris avec Appaloosa, James Mangold avec 3h10 pour Yuma, Tommy Lee Jones avec The Homesman, voire Quentin Tarantino avec Les 8 salopards

Hostiles de Scott Cooper, à qui l’on doit Crazy Heart avec Jeff Bridges (Oscar du meilleur acteur pour son rôle), Les Brasiers de la colère avec Christian Bale, Woody Harrelson et Casey Affleck, et Strictly Criminal avec Johnny Depp, se hisse sans contestation à ce niveau. 

On y retrouve Christian Bale en capitaine de l’armée américaine, profondément marqué par les guerres indiennes, et chargé à son corps défendant de ramener sur ses terres tribales un chef cheyenne fait prisonnier des années auparavant et désormais mourant. Histoire de prouver aux yeux de tous que les affrontements entre l’Etat américain et les nations indiennes font partie du passé. 

Hostiles est un vrai requiem, proprement poignant, qui pointe du doigt le génocide des Native Americans et ses conséquences indélébiles sur les belligérants, marqués à jamais par les massacres et l’inhumanité des combats dont les survivants, quelles que soient leur origine et leur « faute », ne sont sortis indemnes ni dans leur chair ni dans leur psyché.

Ponctué par une musique de Max Richter particulièrement émouvante, Hostiles, très loin d’être une œuvre manichéenne, est un film déchirant à la fois violent et subtil, dont la conclusion, hors du regard du spectateur, est bouleversante. Les acteurs sont au-dessus de tout éloge.

Jean Aymar de Thou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article