L’œil de Crazy Bug : Jusqu'à la garde

Publié le par lefilmdujour

Un film de Xavier Legrand (2017), sorti en salles le 7 février 2018

Toute la force de Jusqu’à la garde tient au fait que le réalisateur ne cherche nullement à faire un film à thèse sur les violences conjugales. Car tout le monde le sait, les grands sujets ne font pas forcément les grands œuvres cinématographiques.

Le long métrage de Xavier Legrand, qui signe là son premier opus pour le grand écran, est en effet tourné comme un thriller, voire un film d’angoisse ou de terreur. On ne sait pas au départ, du père ou de la mère, lequel est le plus fautif dans ce couple qui, devant un juge, se dispute la garde de leurs enfants par avocats interposés. La mère n’exagère-t-elle pas ? Le père est-il aussi affreux que le laissent supposer les descriptions ?

Au fur et à mesure des minutes, la tension monte imperceptiblement et l’on sent confusément qu’un drame se prépare à l’occasion d’une fête d’anniversaire. C’est littéralement tétanisant, voire épuisant, d’autant que les acteurs (Léa Drucker et l’injustement méconnu Denis Ménochet qui incarnent les parents ; le jeune Thomas Gioria, qui interprète le fils cadet) jouent le jeu à fond. Proprement impressionnant.

Crazy Bug

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article