L'œil de Crazy Bug : Geostorm

Publié le par lefilmdujour

Un film de Dean Devlin (2016), sorti en salles le 1er novembre 2017

Ce genre de film vaut en général ce que valent les effets spéciaux de destructions massives dues à des éléments atmosphériques déchaînés (tornades, volcans en éruption, tsunamis, glaciations soudaines, etc.). De ce côté-là, Geostorm ne renouvelle pas le genre, justement.

Les péripéties s'y articulent autour d’un réseau de satellites conçu pour protéger la Terre des conséquences d’un réchauffement climatique non maîtrisé et « hacké » par de sinistres sires qui veulent faire table rase de l’humanité.

Tous les effets spéciaux ont déjà été vu et revus (et en mieux) ailleurs, notamment dans Le jour d’après (déjà vieux de 17 ans…), 2012 ou Gravity. Comme l’histoire s’avère assez peu crédible (on est dans de la série B poussive) et que le casting ne vaut pas tripette (Gerard Butler, le « héros », est très mauvais ; Ed Harris vient cachetonner), le spectateur en est quitte pour suivre le film d’un œil morne en regrettant de ne pas avoir opté pour une sieste réparatrice en lieu et place d'une séance cinéma…

Crazy Bug

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article