Anne Jeffreys (1923-2017)

Publié le par lefilmdujour

Actrice et chanteuse, l’Américaine Anne Jeffreys, qui connut une petite gloire au cinéma dans les années 1940 mais qui restera surtout célèbre pour son rôle récurrent dans le soap opéra Hôpital central (1984-2004) et dans celui, occasionnel, de la mère de David Hasselhoff dans la série TV Alerte à Malibu (1993-1998), est décédée le 27 septembre 2017 à l’âge de 94 ans.

Anne Jeffreys obtint son premier rôle sur grand écran en 1942 aux côtés du duo chantant formé par Nelson Eddy et Jeannette MacDonald dans Ma femme est un ange (1942) de W.S. Van Dyke où elle pousse la chansonnette (photo ci-dessus). Sous contrat pour la RKO et Republic Pictures pendant les années 1940, elle incarne Tess Trueheart, l’amie de cœur de Dick Tracy dans Dick Tracy (Berke, 1945) et Dick Tracy contre Cueball (G. Douglas, 1946).

Anne Jeffreys croise aussi Frank Sinatra dans Dansons gaiement (Whelan, 1944), joue dans la comédie horrifique Zombies on Broadway (G. Douglas, 1945) avec Bela Lugosi, tient la vedette aux côtés de Pat O’Brien dans le thriller Riffraff (Tetzlaff, 1947) (photo ci-contre) et interprète l’amie du bandit John Dillinger, personnifié par Lawrence Tierney, dans Dillinger, l’ennemi public n°1 (1945) de Max Nosseck.

Anne Jeffreys et Randolph Scott dans Far West 89 (1948)

A l’actif d’Anne Jeffreys également, une bonne dizaine de westerns, essentiellement de série B, les derniers étant Du sang sur la piste (Enright, 1947) et Far West 89 (Enright, 1948), tous deux avec Randolph Scott et Robert Ryan. L’actrice se tourna ensuite vers la scène et les comédies musicales avant d’entamer une carrière prolifique à la télévision jusqu’en 2013.

Anne Jeffreys avait été mariée à l’acteur Robert Sterling de 1951 à la mort de ce dernier en 2006.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article