Ciné actu par Jean Aymar de Thou : Le Caire confidentiel

Publié le par lefilmdujour

Un film de Tarik Saleh (2016), sorti en salles le 5 juillet 2017

Une petite perle au sein de cet été 2017. Le Caire confidentiel, dont le titre français lorgne clairement vers le L.A. Confidential (1997) de Curtis Hanson, adapté du roman de James Ellroy, est un film noir dont l’originalité tient au fait qu’il se déroule dans la capitale égyptienne dans les jours qui précèdent la révolution de janvier 2011 ayant abouti à la chute de Moubarak.

Ici ce n’est pas tant l’enquête policière assez classique qui suscite l’intérêt (une chanteuse est retrouvée assassinée dans un hôtel de luxe du Caire et le flic chargé de l’enquête ne veut pas croire au suicide) que la description d’une société gangrénée par une corruption généralisée et prête à imploser.

Tout le film tient sur l’acteur principal (et coproducteur), Fares Fares, qui incarne un flic désabusé, dépressif et corrompu mais rétif aux injonctions de sa hiérarchie soumise aux bons vouloirs d’une classe dirigeante pourrie jusqu’à la moelle. Excellent dans son rôle, Fares Fares n’est pas un inconnu pour les amateurs des adaptations cinématographiques des enquêtes du Département V signées par le Danois Jussi Adler-Olsen ; c’est lui qui interprète l’assistant d’origine syrienne de l’inspecteur Carl Mørck.

Le Caire est ici tout sauf touristique (en fait le film a été tourné à Casablanca au Maroc, les autorités égyptiennes, toujours aussi peu éclairées, ayant refusé l’autorisation de tournage). A voir.

Jean Aymar de Thou

Commenter cet article