Nicole Maurey (1925-2016)

Publié le par lefilmdujour

Actrice française qui fut la seule Européenne à avoir rempli, année après année, le fameux contrat de sept ans avec Hollywood (entre 1953 et 1960), Nicole Maurey est décédée le 11 mars 2016 à l'âge de 90 ans.

Reçue première au concours d'entrée du Conservatoire national supérieur d'art dramatique, Nicole Maurey débute au cinéma en 1943 en jouant le rôle-titre de Blondine d'Henri Mahé. On la verra chez Robert Bresson (Le journal d'un curé de campagne, 1950), puis elle fait face à Luis Mariano (Rendez-vous à Grenade, R. Pottier, 1951), côtoie Françoise Arnoul (Les compagnes de la nuit, R. Habib, 1953), incarne Mademoiselle de Fontanges, favorite de Louis XIV dans Si Versailles m'était conté (Guitry, 1953).

Nicole Maurey apparaît à Hollywood en 1953 où elle est mariée à Bing Crosby dans Le petit garçon perdu de George Seaton. Elle retrouvera le crooner dans Une seconde jeunesse (a.k.a. Le démon de midi) (1960) de Blake Edwards. L'actrice est surtout connue pour sa participation au Secret des Incas (1954) de Jerry Hopper où elle est une belle Roumaine face à Charlton Heston et Robert Young.

Nicole Maurey a également eu comme partenaires Mickey Rooney (Le brave et le téméraire, Foster, 1956), Danny Kaye et Curd Jürgens (Moi et le colonel, Glenville, 1958), Alec Guiness (Le bouc émissaire, Hamer, 1959), Robert Taylor (La maison des sept faucons, Thorpe, 1959). Elle s'installe en Grande-Bretagne dans les années 1960, et apparaît dans quelques films dont Entrez chez moi sans frapper (Frankel, 1961) et surtout le classique de la science-fiction L'invasion des Triffides (Sekely, 1962). A partir des années 1960, on la voit surtout à la télévision française où elle apparaît jusqu'à la fin des années 1980. 

Commenter cet article