L'œil de Crazy Bug : The Wall

Publié le par lefilmdujour

Un film de Doug Liman (2016), sorti en salles le 7 juin 2017

Shakespeare derrière un pan de mur quasi détruit et paumé en plein désert irakien. Voilà comment on pourrait résumer The Wall, dernier opus en date d’un réalisateur plutôt habitué aux grosses machines hollywoodiennes (La mémoire dans la peau, Mister and Mrs Smith, Edge of Tomorrow…).

Shakespeare est en effet évoqué plusieurs fois dans ce film qui obéit au célèbre principe d’unité : unité d’action (deux GI venus au secours d’une équipe d’ouvriers travaillant sur un pipeline sont mis en joue par un sniper invisible), unité de lieu (relire plus haut), unité de temps (quelques heures).

Soutenu par un acteur charismatique à la gloire montante (Aaron Taylor-Johnson, vu récemment dans Nocturnal Animals), Doug Liman réussit la gageure de tenir en haleine le spectateur à la pointe de sa caméra, collée aux basques du soldat américain terré derrière le fameux mur (alors que son collègue incarné par le célèbre catcheur John Cena gît inanimé à quelques mètres de lui).

Impossible, au risque de dévoiler des coups de théâtre, de parler ici de l’intrigue de ce drame forcément intimiste (mais assez spectaculaire) qui réserve quelques surprises, qui finit sur un coup d’éclat et qui pose sans détours quelques questions sur la présence US en Irak. Un bon moment.

Crazy Bug

Commenter cet article