Bill Paxton (1955-2017)

Publié le par lefilmdujour

Connu pour avoir tenu la tête d’affiche du film-catastrophe Twister (1995) de Jan De Bont face à Helen Hunt et régulièrement aux génériques de longs métrages de James Cameron (Terminator, Aliens, le retour, True Lies, Titanic), l’acteur américain Bill Paxton est décédé le 25 février 2017 à l’âge de 61 ans des suites d’une opération chirurgicale.

Bill Paxton avait commencé à travailler au milieu des années 1970 comme décorateur de plateau pour le réalisateur Roger Corman. Au début des années 1980, il enchaîne les petits rôles mais c’est dans Terminator (1984) qu’on le remarque pour la première fois en chef de la bande de punks qui agresse la machine Schwarzy nue comme un ver alors qu’elle débarque du futur… Bill Paxton avait sympathisé avec James Cameron sur les plateaux de Roger Corman. Deux ans plus tard, il incarne un marine dans Aliens, le retour, puis incarne un vampire moderne et ultra-violent (photo ci-dessous) dans le clan mené par Lance Henriksen dans Aux frontières de l’aube (1987) de Kathryn Bigelow… qui épousera James Cameron en 1989.

Toujours au rayon fantastique, Bill Paxton joue aussi dans Predator 2 (1990) de Stephen Hopkins, et au rayon action, on le voit dans Les pilleurs (1992) de Walter Hill, Un faux mouvement (1992) de Carl Franklin, True Lies (1994) – aux côtés à nouveau d’Arnold Schwarzenegger – et Twister, gros succès de l’été 1996. En 1995 il est aussi aux côtés de Tom Hanks et Kevin Bacon, embarqués dans Apollo 13 de Ron Howard. Retour encore auprès de James Cameron dans le rôle de l’explorateur de fonds sous-marins qui découvre l’épave du Titanic dans… Titanic (1997).

Helen Hunt et Bill Paxton dans Twister (1995)

En 1998, aux côtés de Billy Bob Thornton et Bridget Fonda, il montre un réel talent de comédien dans Un plan simple de Sam Raimi, prix du jury au festival du film policier de Cognac en 1999. Bill Paxton est ensuite du film d’aventures animalières produit par Disney Mon ami Joe (1998) de Ron Underwood, du film de guerre sous-marin U-571 (2000) de Jonathan Mostow, et du film d’action montagnard Vertical Limit (2000) de Martin Campbell.

Bill Paxton dans U-571 (2000)

L’acteur passera ensuite derrière la caméra pour signer lui-même deux longs métrages : le thriller fantastique Emprise (2001) où il joue aux côtés de Matthew McConaughey et Un parcours de légende (2005) sur l’histoire vraie du golfeur américain amateur Francis Ouimet, vainqueur de l’US Open en 1913.

Récemment, on avait revu Bill Paxton sur grand écran dans Edge of Tomorrow (2013) de Doug Liman, film de science-fiction avec Tom Cruise en vedette, et dans Night Call (2013) de Dan Gilroy avec Jake Gyllenhaal en journaliste télé prêt à tout pour un scoop. Entre 2006 et 2011, l’acteur avait incarné un mormon fondamentaliste qui vit avec ses trois femmes dans la série TV Big Love.

Publié dans Claps de fin

Commenter cet article