Ciné actu par Jean Aymar de Thou : Ouvert la nuit

Publié le par lefilmdujour

Un film de Edouard Baer (2015), sorti en salles le 11 janvier 2017

Dans Ouvert la nuit, on retrouve toujours avec plaisir (si on aime ça évidemment) la petite musique de Edouard Baer, à la fois dérisoire, poétique, onirique, humoristique, parfois nonsensique, quelquefois mâtinée de tristesse et de vague à l’âme.

Ici Edouard Baer est un directeur de théâtre borderline qui croule sous les avanies financières et qui doit gérer les égos et les amours-propres des uns et des autres : manque d'argent, ras-le-bol de sa collaboratrice et meilleure amie (Audrey Tautou), revendications salariales des techniciens, menaces de grève, exigences du Nippon (qui veut un vrai singe sur scène)...

Pour se donner un peu d’air la veille de la première, notre homme, accompagné d’une stagiaire pète-sec, étudiante à Sciences Po (Sabrina Ouazani, vue notamment chez Kechiche), va traverser Paris la nuit en quête d’un primate et d’espèces sonnantes et trébuchantes. Une dérive qui va s’avérer riche de multiples rencontres (plus ou moins) déjantées et riche d’enseignement pour la jeune femme dont les certitudes vont être mises à l’épreuve.

Ouvert la nuit n’est pas à proprement parler comique, à l’exception de deux ou trois scènes hilarantes (la mort du metteur en scène japonais particulièrement), mais, sans en avoir l’air, il fait souffler un petit vent frais, laissant dans l’esprit du spectateur l’idée que rien ne mérite d’être pris trop au sérieux et qu’il faut savoir parfois lâcher les amarres. Ouvert la nuit se regarde sans qu’on y pense vraiment mais, quand on quitte la salle, on s’en souvient pendant longtemps…

C'est aussi l'occasion de revoir Michel Galabru (dans son propre rôle) une dernière fois.

Jean Aymar de Thou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article