Léo Marjane (1912-2016)

Publié le par lefilmdujour

Considérée comme la doyenne de la chanson française, vedette de la fin des années 1930 (« La chapelle au clair de lune ») et de l'Occupation (« Seule ce soir »), Léo Marjane, de son vrai nom Thérèse Gendebien, est décédée le 18 décembre 2016 à l'âge très respectable de 104 ans. Si le Film du jour lui rend un petit hommage, c'est que Léo Marjane a aussi été (un peu) vue au cinéma.

Dans Feu Nicolas (1943) de Jacques Houssin, comédie dont Rellys et Suzanne Dehelly partagent le haut de l'affiche, elle interprète « L'âme au diable » et « Sainte-Madeleine », deux chansons de Loulou Gasté, futur époux de Line Renaud.

En 1951, Léo Marjane, en mère des « deux gamines », domine la distribution du mélodrame Les deux gamines de Maurice de Canonge, nouvelle adaptation cinématographique d'une nouvelle de Louis Feuillade, déjà portée à l'écran en 1921 par Feuillade lui-même et en 1936. On la retrouvera une dernière fois sur grand écran en chanteuse des rues dans Elena et les hommes (1955) de Jean Renoir.

Publié dans Claps de fin

Commenter cet article