Ciné actu par Jean Aymar de Thou : Sully

Publié le par lefilmdujour

Un film de Clint Eastwood (2016), sorti en salles le 30 novembre 2016

 

Clint Eastwood, 86 ans au compteur, et (presque) pas de rides... tout du moins derrière la caméra. Si Dirty Harry ne souhaite plus passer devant cette même caméra, il n'est toujours pas décidé en effet  à plier les cannes côté réalisation. Et on ne s'en plaint pas tant Sully, son dernier opus, est une réussite.

 

Quasiment tout le monde (à l'exception des stars en toc de la télé-réalité évidemment) connaît l'histoire de ce commandant de bord qui, le 15 janvier 2009, a réussi à faire amerrir sur l'Hudson, à deux pas de Manhattan, un Airbus A320 ayant perdu ses deux réacteurs quelques minutes après son décollage. Et à sauver tous les passagers de l'appareil. Le tout en un peu moins de cinq minutes.

 

Et pourtant Clint Eastwood arrive à tenir en haleine le spectateur pendant une heure et demie en alternant les allers-retours et les va-et-vient entre le vol lui-même, l'enquête approfondie qui a suivi, les simulations menées par les équipes d'Airbus, les interrogations du commandant de bord, ses problèmes personnels, ses cauchemars (scènes impressionnantes de crash qui font immanquablement penser aux tragédies du 11 septembre).

Tom Hanks, tout en sous-jeu, est particulièrement impressionnant dans le rôle d'un homme qui estime avoir fait simplement son travail et qui ne veut pas qu'on le considère comme un héros. Comme quoi la direction d'acteur, c'est important, et Clint Eastwood montre qu'il y excelle (un mois plus tôt, le même Tom Hanks était abominablement mauvais dans Inferno). L'acteur aux deux Oscar est accompagné par un second rôle de luxe, l'excellent Aaron Eckhart, tout en moustache, qui apporte une pointe d'humour assez bienvenue. Un film qui décolle...

Jean Aymar de Thou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article