L'oeil de Crazy Bug : Star Trek : Sans limites

Publié le par lefilmdujour

L'oeil de Crazy Bug : Star Trek : Sans limites
Un film de Justin Lin (2015), sorti en salles le 17 août 2016
Ras le bol de ces blockbusters qui n'ont rien à dire, qui font beaucoup de bruit pour rien et qui, dans d'autres temps, ne seraient que des séries B vite vues vite oubliées ! Certes les deux premiers volets des "Star Trek" à la sauce J.J. Abrams avec Chris Pine en Capitaine Kirk et Zachary Quinto en Spock, en revisitant la saga, s'étaient laissés voir avec un plaisir certain. Mais Star Trek : Sans limites du faiseur Justin Lin (réalisateur d'un certain nombre de Fast and Furious) est, effets spéciaux mis à part, d'un ennui incommensurable, sans véritable enjeu et d'une linéarité à faire pleurer.
On en retiendra juste que l'un des membres de l'Enterprise (Hiraku Sulu, l'Asiatique) est gay, qu'il est visiblement pacsé et qu'il est papa d'une petite fille avec son conjoint. Et que le film rend un hommage à Leonard Nimoy, le Spock historique, décédé en 2015, et qu'il est aussi dédié au jeune Anton Yelchin (Pavel Chekov, membre russophone de l'équipage), mort brutalement en juin 2016 à l'âge de 27 ans seulement.
Crazy Bug

Commenter cet article