Ciné passion par Anna le Gésic : Frantz

Publié le par lefilmdujour

Un film de François Ozon (2015), sorti en salles le 7 septembre 2016

Dès les premières minutes de Frantz, on se sent dans un territoire qu'il nous semble déjà avoir traversé. Nous sommes en Allemagne juste après la Première Guerre mondiale, les images sont en noir et blanc et on ressent cette atmosphère guindée, empesée et somme toute assez étouffante. Et ça fait tilt ! On se souvient alors du Ruban blanc de Michael Haneke qui se situait à peu près à la même époque (mais juste avant la guerre).

Mais François Ozon préfère jouer plutôt la carte mélodramatique avec ce jeune homme français et cette jeune femme allemande qui se rencontrent autour d'une tombe où est enterré le fiancé de la seconde, tombé au champ d'honneur... Et ça marche ! L'atmosphère est envoûtante, Pierre Niney est impeccable (il n'en fait pas trop pour une fois...) et Paula Beer est exceptionnelle de sensibilité (une vraie révélation).

Je n'en dirai pas plus car Frantz réserve son lot de surprises entre (faux) souvenirs et (vraies) révélations. Une deuxième partie du film (totalement inattendue) se déroule en France et l’œuvre de François Ozon prend soudain une vraie profondeur. Étonnant et touchant !

Anna le Gésic

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article