L'œil de Crazy Bug : The Strangers

Publié le par lefilmdujour

L'œil de Crazy Bug : The Strangers
Un film de Na Hong-Jin (2015), sorti en salles le 6 juillet 2016
Quel cinéma autre que le cinéma coréen a cette capacité à mêler dans un même film des genres très divers tout en les transcendant tous ? Tout au long d’une œuvre de plus de 2h30, The Strangers, signé par le virtuose Na Hong-Jin, déjà auteur de The Chaser et de The Murderer, multiplie les registres tout en réussissant à captiver de bout en bout, tant le spectateur ignore jusqu’où veut l’emmener le réalisateur.
The Strangers démarre comme un thriller avec des policiers d’un petit village de montagne confrontés à des meurtres sanglants (et, comme dans tout film coréen qui se respecte, la maréchaussée – de vrais bras cassés – est rapidement dépassée par les événements). Irrésistiblement, le long métrage change de ton et glisse vers l’étrange (avec des « infectés » à l’allure de zombis), le fantastique et l’épouvante (avec une scène d’exorcisme à la sauce chamanique à faire dresser les cheveux sur la tête…). Le film se hisse alors au rang d’une descente aux enfers cauchemardesque pour le principal protagoniste (un policier mal dégrossi mais profondément attaché à sa fille) qui boira le calice jusqu’à la lie… Diabolique !
Crazy Bug

Commenter cet article