Mimmo Palmara (1928-2016)

Publié le par lefilmdujour

Mimmo Palmara (1928-2016)
Crédité dans plus de 70 films entre 1952 et 1978 et figure du péplum transalpin où son imposante stature impressionne, l’acteur italien Mimmo Palmara, qui utilisait le pseudonyme de Jeff Palmer dans les westerns européens, est décédé le 10 juin 2016 à l’âge de 85 ans.
Mimmo Palmara avait débuté dans les années 1950 par de petits rôles, mais avec des réalisateurs d’envergure comme Luchino Visconti (Senso, 1953), Antonio Pietrangeli (Du soleil dans les yeux, 1953), Mario Monicelli (Du sang dans le soleil, 1954) ou Mario Soldati (La fille du fleuve, 1954). Plutôt costaud, il se spécialise rapidement dans le péplum où il accumule les rôles d’homme fort.
Il figure en bonne place aux génériques de films comme Les travaux d’Hercule (1957) et Hercule et la reine de Lydie (1958) de Pietro Francisci, avec Steve Reeves en vedette, Sous le signe de Rome (1958) de Guido Brignone, Les derniers jours de Pompéi (1959) de Mario Bonnard, Le colosse de Rhodes (1960) de Sergio Leone, La guerre de Troie (1961) de Sergio Ferroni, Goliath et l’hercule noir (1963) de Mario Caiano, Goliath et le cavalier masqué (1963) de Piero Pierotti, Le retour des Titans (1963) de Michele Lupo, Ursus l’invincible (1963) de Gianfranco Parolini, La fureur des gladiateurs (1964) de Mario Caiano, Samson contre tous (1964) de Piero Pierotti, etc.
Mimmo Palmara (1928-2016)

Mimmo Palmara et Steve Reeves

Comme bon nombre de ses acolytes, à la fin du péplum, Mimmo Palmara se reconvertit dans le western-spaghetti mais sa filmographie ne compte alors plus guère d’œuvres marquantes. Il est shérif dans Pour mille dollars par jour (1965) de Silvio Amadio, bandit dans Pour un dollar je tire (1968) d’Osvaldo Civirani et même Indien dans Black Joe (1968) de Gianfranco Baldanello, fait remarquer Jean-François Giré dans Il était une fois… le western européen. Ami proche de Sergio Leone, l'acteur avait failli jouer le rôle finalement tenu par Gian Maria Volonte dans Pour une poignée de dollars (1964).
Au détour du début des années 1970, on le voit dans quelques films un tantinet érotiques : Isabelle, duchesse du diable (B. Corbucci, 1969) avec Brigitte Skay, La lycéenne a grandi (Amadio, 1974) avec Gloria Guida, Allô Madame (Nannuzzi, 1976) avec Corinne Cléry et… Françoise Fabian.
Ci-dessous, Alan Steel et Mimmo Palmara dans Ursus l'invincible de Gianfranco Parolini

Publié dans Claps de fin

Commenter cet article