Claude Confortès (1928-2016)

Publié le par lefilmdujour

Claude Confortès (1928-2016)
Acteur, homme de théâtre et réalisateur, Claude Confortès, à qui l’on doit au cinéma des adaptations de bandes dessinées de Reiser (Vive les femmes !, 1983) et de Wolinski (Paulette, la pauvre petite milliardaire, 1985), est décédé le 15 juin 2016 à l’âge de 88 ans.
Claude Confortès avait démarré sa carrière au TNP sous la direction de Jean Vilar et avait été l’assistant de Peter Brook. Acteur dans quelques films célèbres des années 1960 et 1970 comme Zazie dans le métro (Malle, 1961), La guerre des boutons (Robert, 1961), Les choses de la vie (Sautet, 1969) ou Diabolo menthe (Kurys, 1977), il avait été l’auteur d’une pièce de théâtre célèbre, Le marathon, traduite en 30 langues, et collaboré avec Wolinski, rencontré en 1968, sur plusieurs pièces saluées par le public comme Je ne veux pas mourir idiot, Je ne pense qu’à ça ou Le roi des cons.
Claude Confortès (1928-2016)
Claude Confortès adaptera cette dernière œuvre pour le cinéma en 1980 avec Francis Perrin. Vive les femmes !, pour sa part, réunit sur le grand écran Maurice Risch, Catherine Leprince et Roland Giraud, tandis qu’on retrouve Catherine Leprince dans Paulette aux côtés de Luis Rego, Gérard Desarthe, Roland Blanche et Jeanne Marine (dans le rôle-titre). Claude Confortès était également l'auteur de trois recueils de poèmes et d'un livre de souvenirs, De théâtre et d'eau fraîche (2010).

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article