Giorgio Albertazzi (1923-2016)

Publié le par lefilmdujour

Giorgio Albertazzi (1923-2016)
Essentiellement connu par les cinéphiles français pour son rôle de X, l'homme à l'accent italien face à Delphine Seyrig et Sacha Pitoëff dans L’année dernière à Marienbad (Resnais, 1960) (photo ci-dessus), l’acteur, scénariste et réalisateur Giorgio Albertazzi est décédé le 28 mai 2016 à l’âge de 92 ans.
Giorgio Albertazzi commence sa carrière de comédien au théâtre à la fin des années 1940 sous la direction de Luchino Visconti. Présent essentiellement sur les planches et à la télévision durant six décennies, il n’en a pas moins joué dans une trentaine de longs métrages depuis Le bâtard de Florence (Pacini, 1951), où il incarne Laurent de Médicis, et un petit rôle dans Le petit monde de Camillo (Duvivier, 1951).
Giorgio Albertazzi (1923-2016)
A son actif, outre son interprétation dans L’année dernière à Marienbad, on citera deux films tournés sous la direction de Joseph Losey (Eva, 1962 ; L’assassinat de Trotski, 1971).
Le reste de sa filmographie relève plutôt du cinéma populaire : drame social (Violence charnelle, Cortese, 1952 ; Jeunesse dépravée, Cério, 1952), mélodrame (Orage, Billon & Capitani, 1952, avec Françoise Arnoul ; Haine, amour et trahison, Bonnard, 1954, avec Brigitte Bardot), espionnage (Hommes dans l’ombre, De Robertis, 1954), étude de mœurs (Les fausses ingénues, Bennati, 1960), drame colonial (Violence secrète, Moser, 1962), drame psychologique (La fausse rousse, Käutner, 1962), giallo (Cinq femmes pour l’assassin, Massi, 1974), policier urbain (Un flic voit rouge, Massi, 1975)… Giorgio Albertazzi avait été aussi le narrateur de Ce monde merveilleux si dégueulasse (1971), mondo movie de la plus belle eau signé Mino Loy et Luigi Scattini.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article