Adriana Benetti (1919-2016)

Publié le par lefilmdujour

Adriana Benetti (1919-2016)
Spécialisée dans les rôles d’ingénue et présentée dans les années 1940 comme la petite fiancée de l’Italie, l’actrice Adriana Benetti est décédée le 24 février 2016 à l’âge de 96 ans.
Découverte par Vittorio De Sica, l’acteur-réalisateur la catapulte dans un film important dès son premier rôle ; c’est elle, actrice encore inconnue, qui interprète Mademoiselle Vendredi (1941), l’orpheline la plus célèbre du cinéma italien. Dans le cadre conventionnel d’un pensionnat de jeunes filles, elle y tombe amoureuse d’un docteur endetté et plombé d’une encombrante maîtresse (Anna Magnani). Le médecin est incarné par De Sica himself.
Adriana Benetti (1919-2016)

Adriana Benetti dans Mademoiselle Vendredi (1941)

Dans Quatre pas dans les nuages (1942) d’Alessandro Blasetti, film précurseur du néoréalisme, elle est Maria, une jeune fille abandonnée par son séducteur dont elle attend un enfant. Elle raconte son histoire à un voyageur de commerce (Gino Cervi) qui, pendant quelques heures, accepte de jouer le rôle du mari devant ses parents… Adriana Benetti se distingue également devant les caméras de réalisateurs célèbres comme Luigi Zampa et Mario Soldati.
Adriana Benetti (1919-2016)

Adriana Benetti dans Quatre pas dans les nuages (1942)

Après-guerre, elle est distribuée dans des comédies musicales (O Sole Mio, Gentilomo, 1945, avec le célèbre baryton Tito Gobbi) et elle partage l’affiche de Furia (Alessandrini, 1947) avec Rossano Brazzi et celle de Tombolo, paradis noir (Ferroni, 1948) avec Aldo Fabrizi. Sa popularité diminue cependant rapidement et, après 1950, Adriana Benetti ne joue que dans cinq longs métrages dont le film argentin Le fleuve de sang (Del Carril, 1952) qui traite du drame des travailleurs agricoles saisonniers. Elle s’était retirée définitivement du cinéma en 1957.

Publié dans Claps de fin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article