Marie Daëms (1928-2016)

Publié le par lefilmdujour

Marie Daëms (1928-2016)
Actrice de cinéma, de télévision et surtout de théâtre, Marie Daëms, qui joua une trentaine de longs métrages pour le grand écran (pour l’essentiel dans les années 1950) et qui succéda à Jacqueline Porel dans le cœur de l’acteur François Périer, est décédée le 21 janvier 2016 à l’âge de 87 ans.
Jeune première idéale, Marie Daëms débuta au cinéma à la fin des années 1940. Mariée à François Périer de 1949 à 1960, les deux tourtereaux joueront ensemble dans de nombreux films populaires des années 50 comme Au p'tit zouave (Grangier, 1950), Mon phoque et elles (Billon, 1951), L'amour, Madame (Grangier, 1952) - avec, aussi, Arletty -, Un trésor de femme (Stelli, 1953), Scènes de ménage (Berthomieu, 1954) ou Charmants garçons (H. Decoin, 1957).
Marie Daëms (1928-2016)

François Périer, aux côtés de son épouse, l'actrice Marie Daëms. © DSK / AFP

L’actrice a aussi tourné pour Marcel Carné dans L’air de Paris (1954) ; Marie Daëms y joue le mannequin dont tombe amoureux le jeune boxeur interprété par Roland Lesaffre. Dès le début des années 1960, l’actrice mit pourtant quasiment un terme à sa carrière cinématographique.
Marie Daëms (1928-2016)

Marie Daëms et Vincent Perez dans "Ceux qui m'aiment prendront le train" (Chéreau, 1998) (image : www.toutlecine.com)

Étonnamment, on la revit en tantine milliardaire chez Max Pecas (Deux enfoirés à Saint-Tropez, 1985), puis on l’aperçut encore dans les années 90 dans Un week-end sur deux (N. Garcia, 1990), dans Ceux qui m'aiment prendront le train (Chéreau, 1998) (elle y joue Lucie, qui s'autoproclame "l'amour impossible" du défunt) et dans Le créateur (Dupontel, 1999).

Publié dans Claps de fin

Commenter cet article